A la morgue de Pointe-Noire, les consignes d’hygiène sont respectés

0
1225





Depuis l’annonce faite par le gouvernement sur l’interdiction de tenir des réunions ou rassemblements de plus de cinquante personnes, la morgue municipale de Pointe-Noire ne déroge pas à la règle. Actuellement, des recommandations strictes sont appliquées sur le lieu notamment, le lavement des mains à l’entrée, la prise de températures et la limitation du nombre des parents fixée à quatre dont deux de chaque famille. 

« Je suis écœuré de voir tous les jours, malgré l’interdiction, une marrée humaine aux alentours de la morgue. Car, il y a encore des citoyens jusque-là, qui sont encore insensibles aux mesures prises. Nous sommes en train de travailler d’arrache pied avec les éléments de la force publique afin d’éviter des attroupements à la morgue à l’intérieur comme à l’extérieur. Je pense que si l’on veut compatir à la douleur des parents, il va falloir aussi respecter les mesures pour la sécurité de tous », a indiqué Laurent Saboukoulou, responsable des ressources humaines à la morgue municipale de Pointe-Noire.




Aubain Ngolani, un habitant de la ville océane, a condamné cette attitude qui selon lui parait irresponsable. « Si le gouvernement a pris toutes ces mesures, c’est pour le bien de tous. Car s’entêter ne résout rien si non que s’exposer de plus bel à des risques de contamination et de propagation de la pandémie qui pourtant, fait déjà autant de victimes dans le monde entier. Le covid-19 est bel et bien déjà au Congo. Il est donc impérieux que chacun prenne conscience du danger en vue de prévenir les risques de contamination et la propagation  de cette pandémie au lieu de venir envahir la morgue pour rien. Je sollicite aux autorités compétentes, notamment celles de la force publique, de procéder aux arrestations ou bien de faire payer des amendes à tous ceux qui semblent méconnaître les consignes de sécurité », a-t-il poursuivi.

Le bilan du coronavirus est passé actuellement à 19 cas. A cette étape, la conscience citoyenne est interpellée. Il est donc nécessaire que les pouvoirs publics veillent à l’application des mesures prises pour garantir la sécurité sanitaire des populations.