15 mères vulnérables formées aux activités génératrices de révenus

0
466





Le chef de coopération à la délégation de l’Union Européenne, Karl Rawert a souligné le 30 octobre à Brazzaville que la remise des kits de fin de formation en coupe et couture, pâtisserie, coiffure et autres permettait aux mères vulnérables, qui élèvent  seules leurs enfants, d’être autonomes et de subvenir aux besoins de leur famille.




Le chef de coopération délégation de l’Union Européenne, Karl Rawert a souligné le 30 octobre à Brazzaville que la remise des kits de fin de formation en coupe et couture, pâtisserie, coiffure et autres permettait aux mères vulnérables  qui  élèvent  seules leurs enfants d’être autonome et de subvenir aux besoins de leur famille.

« En participants à l’émancipation économique des familles les plus vulnérables et plus particulièrement des femmes qui élèvent seules leurs enfants, ces dernières ont bénéficié des matériels de fin de formation grâce au projet d’appui au développement des actions de prévention et d’assistance aux enfants vulnérables, qui contribuent à améliorer la condition des enfants en situation de précarité », dit  Karl Rawert lors de la remise des matériels.




Au total 15 femmes dont 11 de Brazzaville et 4  de Pointe-Noire ont participé à cette formation professionnelle  cofinancée par l’Union Européenne à hauteur de 348.000 Euros, soit environ 228 millions de Francs CFA. A la fin de la formation ces femmes ont reçu des autorisations pour la création d’une activité génératrice de revenu et de kits des composés des machines à coudre, sèche-cheveux, de four de cuisson,  les casques à cheveux et autres matériels.

« J’ai beaucoup souffert pour prendre soins de ma famille et grâce cette formation je serais désormais autonome et capable d’assurer un avenir meilleur à mes enfants,  je remercie  les acteurs de ce projet pour  les matériels  mise à ma notre disposition,  d’ici la semaine prochaine je compte ouvrir mon propre salon de coiffure », a fait savoir Azika Bertille Eros bénéficiaire mère de 4 enfants.




Ces 15 mères vulnérables ont bénéficié de cette première phase du projet d’appui au développement, des actions de prévention et d’assistance aux enfants vulnérables. Cette formation qui a duré une année a permis à ces femmes d’être accompagnés sur le plan financier, alimentaire, vestimentaires pour pas enfreindre à leur apprentissage.

La sélection des mères vulnérables  vivants seules avec leur enfants a été rendu possible grâce a la collaboration du Réseau des intervenants sur le phénomène des enfants en rupture (REIPER).